Accueil > Qui sommes-nous > Le lieu > La Chapelle > Le décor intérieur

Le décor intérieur

La restauration a rendu vie au décor peint d’origine. Le motif de traits blancs entre deux liserés rouges peint sur l’enduit mural est dit de

« faux appareillage » : ce trompe-l’oeil permet de donner l’illusion de joints de pierre. Son emploi est fréquent dans la peinture murale gothique. Les teintes chaudes utilisées, du jaune à l’ocre rouge, font ressortir les reliefs des clefs et nervures des voûtes, de même que les éléments sur lesquels elles retombent : colonnettes engagées dans le choeur et culots sculptés de motifs végétaux dans la nef. La simplicité de ces peintures correspond à la rusticité d’une commanderie  templière de campagne.