Accueil > Les expos > Précédentes > Les Brinquebalants

Les Brinquebalants

La Commanderie des Templiers à Elancourt a accueilli, du 5 mai au 3 juillet 2010, « Les Brinquebalants », de drôles de sculptures tout droit sorties de l’imaginaire et de l’atelier de Jean-Claude Saudoyez. Une exposition présentée en collaboration avec la Maison de la culture de Tournai (Belgique).

"A Quevaucamps, entre Mons et Tournai, en Belgique, le cliquetis des machines d'un ancien atelier textile a fait place aux coups irréguliers de limes et de marteaux, au crépitement de l'arc à souder ou au vacarme de la foreuse et de la ponceuse. L'atelier sent la limaille de fer. Des sculptures anciennes en pierre, métal, verre, caoutchouc ou bois disputent l'espace aux créations récentes. Une imposante étagère et l'établi débordent d'outils de toute sorte marqués par l'usage. Eternellement allumée, la radio diffuse de la musique classique.

Depuis plusieurs mois, Jean-Claude Saudoyez travaille essentiellement les plaques d'acier Corten. En les découpant, les pliant, il donne naissance à d'étranges personnages, mi-homme, mi-animal. Ces sculptures semblent nées de manipulations génétiques. Des êtres sont ainsi affublés qui de cornes acérées, qui d'un groin ou d'une trompe d'éléphanteau, qui d'ailes déployées de chauve-souris. Des membres se contentent d'être des moignons. Des toisons pubères débordent de la convention. Des sexes restent tendus. L'expression des visages est souvent proche de l'hébétude.

Jean-Claude Saudoyez taille des êtres étranges à mensurations humaines. Il les a conçus avec la possibilité de s'animer. Le spectateur est invité à devenir acteur en poussant les sculptures afin qu'elles oscillent selon la force impulsée. Aléatoire, le mouvement se fait bruit, donnant une résonance à de l'inconnu enfoui. Chaque créature peut-être perçue individuellement, mais elle semble réclamer la proximité de plusieurs autres avec lesquelles elle noue une relation ou entre en conflit. Jean-Claude Saudoyez a intitulé ces pièces selon un néologisme personnel : des Brinquebalants.

Ici, ils occupent la salle d'exposition de la Commanderie des Templiers de la Villedieu, tissant les fils entre un imaginaire d'hier à un autre de demain. A leur côté, des cages ont pris leur envol selon une étrange lévitation suspendue. D'office, les structures grillagées sont ouvertes. Parallélépipèdes rectangles, elles sont proches des paniers d'osier tressés pour les lâchers de pigeons. Des coquilles d'anges sont accrochées aux grilles.

Ces anges inaccomplis sont-ils des messagers des Brinquebalants ou les gardiens de leur secret ?"

Les propos sont de Jacky Legge, poète et responsable du centre d'expression et de créativité de la Maison de la Culture de Tournai qui a collaboré à la mise en oeuvre de cette exposition étonnante visible et sonore.

Cette vidéo nécessite le plug-in gratuit Flash 8.
Il semble que vous ne l'avez pas.
Cliquer ici pour le télécharger