Claude Champy

champy portraitClaude ChampyL’idée de me servir de l’argile et du feu, pour moi, c’est accepter par avance qu’une partie du résultat final puisse m’échapper (en négatif ou en positif). Je me sens plus au service, à l’écoute de la terre et du feu que le contraire. Je pense qu’il en est en bonne partie de même pour les peintres que j’admire.

Le choix du support, de la qualité des pinceaux, des matières picturales ont souvent été déterminants dans la qualité ou la magie de leur champ d’expression propre. Tapiès, Franz Kline, Pollock, Soulages, peintres chinois ou japonais… A la recherche de la « note bleue ».

Extrait de « 8 artistes et la terre », ARgile édition, printemps 2009

>Biographie

  • falaise-champy
  • panneau-3
  • plat