Biographie

Biographie

Née en 1935 en Allemagne, Ruth Adler vit dès 1938 dans ce qui deviendra plus tard l’État d’Israël. C’est là-bas qu’elle s’éveille à l’art, et en particulier à la sculpture. À vingt ans elle part étudier en Angleterre, où elle s’initie, lors d’une formation à la St Martin’s School of Art, au modelage, au plâtre, à la pierre et au bois sculpté. Le goût de la diversité des matières et des techniques ne la quittera plus. Elle se spécialise dans la sculpture auprès de Sir Anthony Caro avant de s’établir à Paris pour poursuivre sa formation aux Beaux-arts entre 1958 et 1960. Elle rencontre Pierre Adler et s’installe dans la capitale, où elle vit encore aujourd’hui. Elle travaille depuis 1979 à Saint-Quentin-en-Yvelines, dans son atelier de la Commanderie des Templiers de la Villedieu.

Un examen rétrospectif de l’œuvre sculpté de Ruth Adler met rapidement en lumière quelques composantes essentielles de la personnalité de l’artiste. Elle restera toujours fidèle à la figuration. Malgré la diversité des matières et des sujets, et les évolutions (forcément perceptibles en 50 ans de pratique artistique…), l’attention qu’elle porte aux êtres qu’elle représente est une constante, et se ressent intensément au regard de ses sculptures. Qu’elles traitent la maternité, le portrait, des thèmes universels tels que la paix ou la Shoah, et le plus souvent ces dernières années des figures animales en métal (petits morceaux qu’elle recoupe, plie, assemble grâce à la soudure) toutes ses œuvres expriment une profonde sensibilité : « Mon ambition est d’aller le plus loin possible pour pénétrer la personnalité du sujet (…). Je cherche le moment où le buste respire et exprime l’être tout entier »* – homme ou animal.

Cette quête de l’essence des êtres, des émotions, des personnalités, affleure à la surface du métal, de la pierre ou du plâtre, et donne vie à la matière.

* In Ruth Adler. Sculptures, exposition à la Galerie Caractères, Paris, 2009.

Expositions et Participations
  • Entre 1973 et 2008    Salon de Mai, 18 participations
  • Entre 1960 et 1977    Salon de la jeune sculpture, 4 participations
  • Entre 1970 et 2003    Salon d’Automne, 6 participations
  • 1970 Salon international de la femme
  • 1971 Salon international de Paris-Sud
  • Entre 1976 et 1998     10 sélections pour le Prix du Portrait Sculpté Paul-Louis Weiller, Institut de France, Académie des Beaux-Arts.
  • Automne 1985   Sélection pour la création d’un nouveau buste de Marianne
  • 1972  « Sept graveurs et un sculpteur », exposition au Centre Culturel Juif, organisée par l’ambassade d’Israël
  • 1977 Perspectives israéliennes, Grand Palais
  • 1978 « Dialogues », Exposition organisée par l’UNESCO
    • « Artistes d’Israël », exposition à la galerie Attali
  • 1994 Exposition à la chapelle des templiers de la Villedieu à Élancourt.
  • 1997-1998 Exposition au théâtre de Saint-Quentin en Yvelines (cinq compositions d’oiseaux).
  • 2001 et 2002 « Sculptures au présent », exposition avec le syndicat national des sculpteurs
  • 2002, 2003 et 2007     Salon des artistes du XIVe, Mairie du XIVe arrondissement de Paris.
  • Mars 2003 Sélection pour une exposition personnelle à la fondation Taylor.