Accueil > Les artistes > Résidant > Ruth Adler

Ruth Adler

Récompensée en janvier 2009 par un prix de la Fondation Taylor pour l'ensemble de son oeuvre, Ruth Adler a son atelier dans la résidence d'artistes de la Commanderie des Templiers depuis 1979.

Portraits, maternités, animaux… Terre cuite, plâtre, bronze, pierres brutes, fer, béton… La diversité des genres traités et des matériaux utilisés font du travail de Ruth Adler une oeuvre riche et originale. Le point commun de ses sculptures ? La volonté de saisir et d’exprimer la singularité de l’être, personnage ou animal, représenté. Une sorte de « figuration transposée » donnant naissance à des « présences animées », dans lesquelles frémit la vie et affleure l’émotion de l’artiste.

« Mes portraits sont toujours réalisés face à un personnage vivant, qui pose pour moi, explique Ruth Adler. Mon ambition est d’aller le plus loin possible pour pénétrer la personnalité du sujet et de l’exprimer. Je cherche le moment où le buste “respire” et exprime l’être tout entier. » Une volonté présente dans les portraits réalisés par l’artiste, notamment dans le buste en bronze du professeur Jean-Bernard, acquis par l’Académie française.

La traduction d'un élan vital

Cette approche est également appliquée aux animaux, et particulièrement aux oiseaux, qui composent  l’oeuvre de l’artiste. « Je pars de la réalité, de la nature, mais je la transpose pour exprimer la spécificité de l’animal », précise Ruth Adler. Danse nuptiale d’un couple d’oiseaux, grâce du Héron cendré, chant du Coq, dynamisme du Monument aux oies ou force de son Taureau construit à partir de morceaux de fer… Les sculptures de Ruth Adler traduisent cet élan vital

L’artiste a eu une période de sculptures réalisées à partir d’objets trouvés, chers à Henri Moore. Elle s’oriente aujourd’hui davantage vers le travail du fer, notamment à partir des chutes des oeuvres monumentales de Nicolas Sanhes, son voisin et ami de la résidence d’artistes de la Commanderie des Templiers. La somme d’argent récompensant le prix Jonchère 2009 de la Fondation Taylor a été utilisée pour l’achat d’une nouvelle machine à souder… Prochaine exposition en octobre prochain, à la galerie des éditions Caractères, à Paris. 

  • 01_Ruth-Adler-JJK154
  • 02_Ruth-Adler-JJK151
  • 03_Ruth-Adler-JJK149
  • 04_Ruth-Adler-JJK139
  • 05_Ruth-Adler-JJK167
  • 06_Ruth-Adler-JJK166
  • 07_Ruth-Adler-JJK156
  • 08_Ruth-Adler-JJK174